Hersz BRON convoi 6 par ses filles Germaine CISINSKI et Fanny BRUTMAN

En souvenir de notre père et de sa disparition

C’est avec beaucoup de peine que je rédige ces quelques souvenirs de mon père, hélas trop vite disparu de notre enfance. Nous l’avons à peine connu. Mon père est né le 11 avril 1908 à Grodzisk en Pologne, ma mère Sprinca Muntlak à Varsovie. Ils se sont connus à Paris et s'y sont mariés en 1936. Très vite, nous sommes venues au monde. Je suis née le 27 mars 1937, ma sœur le 22 juillet 1938.

Mon père s’est engagé volontaire en 1940, il a été fait prisonnier et ensuite interné à Pithiviers. Je suis allée le voir une fois à Pithiviers avec ma mère, hélas peut-être la toute dernière fois, car, par la suite, il fut déporté à Auschwitz par le convoi n° 6.

J’avais à peine 5 ans, ma petite sœur à peine 4 ans. J’étais petite, mes souvenirs sont vagues. Ma mère est toujours restée à Paris pour se cacher. Par contre, elle nous a envoyées dans plusieurs endroits à la campagne pour notre sécurité.

La guerre terminée, mon père n’est pas revenu de déportation. Ma mère, veuve avec ses deux enfants, était très éprouvée. J’étais l’aînée et je l’ai beaucoup soutenue.

Elle a longtemps espéré le retour de notre Père. Je pense que ni notre père était revenu nous aurions eu  une vie différente.

Il me reste cette photo d’avant-guerre. C’était un très beau couple.

Plus d'informations ?

Déportés liés à ce document

Laisser un commentaire